Détails du blogue

Waymo commande 62 000 Chrysler Pacifica autonomes auprès de FCA
Waymo commande 62 000 Chrysler Pacifica autonomes auprès de FCA
Par Romain Doussau dans actualité Publié 11 juin 2018 0 Commentaires

Aux États-Unis, Waymo prépare le lancement national de son service de robot taxi.

La filiale d’Alphabet a confirmé le 31 mai 2018 une commande de 62 000 monospaces autonomes Chrysler Pacifica auprès de Fiat Chrysler.

En janvier 2018, Waymo avait commandé “des milliers” de minivans Chrysler Pacifica sans en préciser le nombre. Le jeudi 31 mai, la filiale d’Alphabet consacrée à la conduite autonome a annoncé une commande de 62 000 Chrysler Pacifica autonomes et hybrides auprès de Fiat Chrysler.

Waymo veut lancer un service à l’échelle des Etats-Unis

Ces véhicules s’ajouteront à la flotte actuelle de 600 exemplaires acquis entre 2016 et 2017. L’objectif est clair : lancer un service de robot taxi avant la fin de l’année 2018. Elle va donc multiplier par 100 sa flotte.

Dans un communiqué retranscrit par Reuters, John Krafcik, CEO de Waymo a déclaré : “Nous sommes ravis d’approfondir notre relation avec FCA qui soutiendra le lancement de notre service sans conducteur et développera les futurs produits qui soutiendront notre entreprise dans sa mission”.

Les monospaces de Waymo sont équipés d’un système de conduite autonome de niveau 4. En principe, l’entreprise reliée à Google devrait faire appel à des chauffeurs humains qui ne reprendront le volant qu’en cas de problème et lors de certaines phases de conduite hors autoroute, bouchons et parking. Or, l’entreprise a expliqué à de nombreuses reprises qu’elle voulait se passer de chauffeur. Ce seront sûrement des passagers ayant le permis de conduire qui devront prendre ce rôle.

Le service de robot taxi reposera sur une application et sera lancé dans 25 villes américaines, les mêmes dans lesquelles Waymo a déjà testé ses technologies. Phoenix, Detroit, Atlanta ou encore San Francisco sont quelques-unes des cités qui profiteront les premières de l’offre de la filiale d’Alphabet. Il sera sûrement question d’un lancement en plusieurs étapes, d’abord à Phoenix où un service similaire de VTC est en test.

Une stratégie de partenariats en construction

De plus, Waymo pourrait s’allier à Fiat Chrysler pour développer de futurs véhicules qui seront commercialisés auprès du grand public. Cette décision semblerait logique au vu du partenariat annoncé à la fin du mois de mars 2018 avec Jaguar. D’ici à l’horizon 2020, la filiale d’Alphabet va co-construire jusqu’à 20 000 SUVs avec la marque au félin.

En parallèle, Softbank a annoncé un investissement de 2,25 milliards de dollars auprès de Cruise, la division dédiée aux véhicules autonomes de General Motors. Le géant de l’automobile américain est donc attendu au tournant afin de proposer les premières voitures autonomes consacrées aux particuliers.

La course à la conduite autonome est bien lancée aux États-Unis. Reste à savoir comment les Américains accueilleront ces moyens de transport bardés de nouvelles technologies. Le dernier sondage en date mené par l’Association américaine des automobilistes (AAA) montrait une certaine méfiance de l’opinion publique, principalement pour des raisons de sécurité.

Source : www.objetconnecte.com

Abonnez-vous à notre eNews

Pour recevoir notre e.newsletter mensuelle, inscrivez-vous en quelques secondes en cliquant ici:
icone newsletter
Show Buttons
Hide Buttons