Détails du blogue

LORA ET SIGFOX RÉSISTERONT AUX STANDARDS CELLULAIRES NB-IOT ET LTE-M JUSQU’EN 2024
LORA ET SIGFOX RÉSISTERONT AUX STANDARDS CELLULAIRES NB-IOT ET LTE-M JUSQU’EN 2024
Par Romain Doussau dans actualités Publié 26 juin 2019 0 Commentaires

Les technologies de connectivité IoT LoRa et Sigfox détiendront la plus grande part des connexions IoT aux réseaux LPWA (réseaux étendus basse consommation) au moins jusqu’en 2024 par rapport aux technologies cellulaires NB-IoT et LTE-M, avance le cabinet d’études ABI Research.

Mais d’ici 2026, les standards NB-IoT et LTE-M captureront plus de 60% des 3,6 milliards de connexions réseau LPWA. LoRa et Sigfox représenteront alors plus de 80% des connexions de réseau LPWA non cellulaires, selon le cabinet d’études.

En 2018, les standards NB-IoT et LTE-M ont continué à souffrir du manque de matériels réseau et de modules de connectivité ad hoc. Alors que les opérateurs télécoms et les fournisseurs de technologie résolvent ces problèmes inhérents en 2019, d’autres questions poussent les entreprises et les équipementiers à retarder le déploiement d’applications NB-IoT et LTE-M, notamment l’intégration de NB-IoT et LTE-M dans les normes 5G.

« Cette incertitude à court terme a retardé de 12 à 18 mois la commercialisation de solutions LPWA IoT cellulaires. Mais cela a également profité à Sigfox et à LoRa, qui ont tous deux bénéficié d’une augmentation substantielle de leur adoption par les fabricants d’appareils et les fournisseurs de solutions IoT », explique Adarsh ​​Krishnan, analyste principal chez ABI Research.

L’adoption de la technologie LoRa en 2018 a été dominée par la croissance des connexions IoT provenant de réseaux privés, avec une progression de 75% par rapport à l’année précédente. LoRa a bénéficié d’un écosystème multi-constructeurs de fabricants de passerelles, tels que Multi-tech, Kerlink, Cisco et Tektelic, offrant un large éventail de matériels permettant de réduire le coût total de possession des réseaux pour les entreprises. La technologie LoRa offre aux entreprises le choix de créer leur propre réseau (privé) ou d’utiliser un réseau public géré par un opérateur, ou les deux, selon l’application IoT. Cette souplesse dans le déploiement des réseaux a été un facteur décisif pour son adoption rapide par les services publics et les entreprises de fabrication. Cependant, même si l’empreinte de réseau privé de LoRa continue à s’étendre, la croissance des connexions dans les réseaux publics dépassera les réseaux privés connectant la plupart des périphériques LoRa d’ici 2026. Par ailleurs, ABI Research s’attend à ce que les périphériques LoRa détiennent la majorité des connexions LPWA non cellulaires d’ici 2026.

En 2018, Sigfox avait la deuxième plus grande part de connexions réseau LPWA publiques après le NB-IoT. Les principaux moteurs des connexions Sigfox ont été la croissance des applications de sécurité domestique, de comptage intelligent et de suivi des actifs. Avec une couverture réseau étendue en Europe, Sigfox détenait une part prépondérante des connexions LPWA sur le Vieux Continent et continuera à détenir une part prépondérante des connexions LPWA non cellulaires en Europe. Sigfox, avec son service Monarch, est actuellement la seule solution réseau LPWA disponible dans le commerce qui prend en charge le suivi multirégional des actifs. Les solutions de suivi des actifs de Sigfox ont vu le succès de plusieurs implémentations d’entreprises telles que le Groupe PSA, Total, Guerlain, le Groupe BPW, Luis Vuitton et Michelin afin de suivre les actifs provenant de conteneurs, remorques, palettes, cartons et sacs réutilisables. En 2026, les connexions Sigfox dépasseront 430 millions d’unités, avec une croissance significative des applications de suivi des actifs, avance le cabinet d’études.

Au niveau régional, la zone Asie-Pacifique a représenté 40% des connexions mondiales LPWA en 2018. La Chine a été un marché essentiel pour l’adoption et la croissance rapides des standards LoRa et NB-IoT. En 2018, les connexions IoT cellulaires mondiales étaient principalement tirées par la croissance de la région Asie-Pacifique, qui a abrité près de 97% de toutes les connexions NB-IoT. Au cours de la période de prévision, la région Asie-Pacifique continuera d’être un marché majeur pour les technologies de réseau LPWA, suivie de l’Europe et de l’Amérique du Nord, conclut l’étude d’ABI Research.

Source : www.vipress.net

Show Buttons
Hide Buttons