Détails du blogue

De nouvelles box Internet offrant 10 Gbit/s symétrique débarquent en 2019
De nouvelles box Internet offrant 10 Gbit/s symétrique débarquent en 2019
Par Romain Doussau dans actualité Publié 7 novembre 2018 0 Commentaires

Les boîtiers fonctionnant avec le standard XGS-PON arrivent sur le marché. Une course s’engage pour les opérateurs qui voudront être les premiers l’année prochaine à les proposer à leurs abonnés.

Si l’objectif européen est de construire la société du Gigabit à l’horizon 2025, un certain nombre d’internautes dans le monde devraient toutefois bénéficier de dix fois plus de débit dès l’année prochaine. Sur le salon professionnel Broadband World Forum qui se tient cette semaine à Berlin, le XGS-PON s’affiche sur tous les stands. C’est un standard de nouvelle génération adopté en 2017 et qui permet d’obtenir un débit symétrique de 10 Gbit/s, à condition bien sûr que le réseau de l’opérateur ait été mis à niveau et que l’utilisateur accède à une box Internet et une offre commerciale adéquate.

Quelques rares pays ont déjà sauté le pas. C’est le cas, par exemple, de la Suisse où l’opérateur Salt –qui appartient à Xavier Niel- a été le premier au monde à proposer ce fameux 10 Gbit/s en débit descendant et montant depuis le mois de mars. Nokia et Hotwire communications ont annoncé cette semaine déployer cette technologie en Caroline du Nord et en Floride, tandis que AT&T pourrait s’y mettre en 2019.

Pour profiter du 10 Gbit/s, il faut du Wi-Fi 11ax

Altice Labs, le laboratoire portugais du groupe Altice, commercialise de nouveaux boîtiers et multiplie les expérimentations sur la technologie XGS-PON mais aussi NG-PON 2, un standard un peu plus ancien qui permet également de faire du 10Gbit/s symétrique. « Nous avons été les premiers à tester le 10 Gbit/s avec Verizon aux Etats-Unis en 2015 et nous menons des tests actuellement en France avec SFR mais aussi en Russie, en Inde ou en République dominicaine », nous a indiqué José Miguel Santos, responsable du business Development d’Altice Labs. De son côté, le français Sagemcom a annoncé cette semaine une nouvelle génération de Gateways multi-gigabit. Nous avons pu les voir mais nous n’avons pas été autorisés à les photographier. Sagemcom est en train de remplir son carnet de commandes pour 2019 et estime le sujet sensible.

Précisons que ces nouveaux boîtiers sont universels : ils sont compatibles avec d’autres standards et peuvent se connecter aussi bien en fibre optique qu’en VDSL. Intéressant pour des opérateurs qui voudraient se laisser le temps de déployer leur réseau sans avoir à changer de box à l’avenir. Et pour tous les acteurs du marché, il semble indispensable de doper en même temps le Wi-Fi et d’équiper la box Internet de la nouvelle norme Wi-Fi 11ax. C’est la seule qui permettra de profiter d’autant de connectivité chez soi.

L’OEM chinois CIG nous a confirmé travailler avec de nombreux fabricants pour fournir des solutions dès l’année prochaine aux opérateurs en Europe et aux Etats-Unis. La course est maintenant ouverte dans chaque pays pour savoir qui dégainera le premier.

En France, si SFR* communique régulièrement sur ses expérimentations, le sujet semble tabou chez les autres opérateurs. Orange, qui a été le premier à s’intéresser à la question, ne semblait pas pressé d’y passer lorsque nous l’avions interrogé cet été. Même son de cloche chez Bouygues Telecom. Mais Free nous réserve peut-être une surprise de ce côté-là avec ses nouvelles Freebox. Pour Gerrit Brugman, de la société d’électronique allemande AVM qui commercialise les routeurs de la marque Fritz, l’adoption du 10 Gbit/s devrait prendre encore quelques années. « C’est une technologie d’avenir mais il faudra encore attendre quatre ou cinq ans avant qu’elle ne gagne un public massif », prévient-il.

Source : www.01net.com

Abonnez-vous à notre eNews

Pour recevoir notre e.newsletter mensuelle, inscrivez-vous en quelques secondes en cliquant ici:
icone newsletter
Show Buttons
Hide Buttons