Détails du blogue

Airbus teste l’IoT à bord d’un A350
Airbus teste l’IoT à bord d’un A350
Par Romain Doussau dans actualités Publié 19 septembre 2019 0 Commentaires

Le concurrent de Boeing proposera bientôt à ses clients des expériences connectées à bord des avions. La cabine équipée en IoT est pour l’heure en phase de test.

Dévoilée à l’APEX Expo l’année dernière, la cabine connectée est presque opérationnelle. Le constructeur européen d’aéronautique ouvre la voie en matière d’internet des objets (IoT) à bord des avions. En effet, Airbus annonce avoir commencé les essais en vol de technologies de cabines connectées à bord d’un avion A350-900 Flight Lab. Le Flight Lab est l’un des avions d’essai en vol équipé de l’expérience « Airspace connected ». Ces nouveaux équipements ont pour objectif d’offrir aux passagers une expérience de vol plus personnalisée, centrée sur le client. La plateforme reliera en temps réel grâce aux données fournies par les passagers les composants de la cabine principale interconnectés, notamment les cuisines, les chariots de repas, les sièges, les bacs suspendus et d’autres éléments de la cabine.

Une expérience de vol personnalisée

La cabine connectée offrira aux passagers comme aux compagnies aériennes et aux équipages des services à valeur ajoutée. Elle ciblera en effet les besoins et préférences des voyageurs en particulier lors de commandes de repas effectuées au préalable ou à distance, la réservation d’espaces de rangement privés, le choix des sièges ainsi qu’une offre de divertissement Inflight Entertainment (IFE) sur mesure en vol. Du côté des compagnies aériennes, celles-ci pourront appliquer une maintenance prédictive, en évitant les gaspillages et en rendant les services aux équipages plus efficaces.
Passée la phase de test, « d’autres innovations seront révélées ultérieurement aux clients« , annonce le groupe. Cette technologie avait valu l’an dernier à Airbus de remporter le prix Crystal Cabin Award 2019 à l’APEX Expo de Los Angeles dans la catégorie « Meilleur parcours client ».

Source : www.quotidiendutourisme.com

Show Buttons
Hide Buttons