Article

Western Digital My Passport Wireless SSD : un disque sans-fil… mais aussi un lecteur de cartes SD et une batterie d’appoint
Western Digital My Passport Wireless SSD : un disque sans-fil… mais aussi un lecteur de cartes SD et une batterie d’appoint
Par Romain Doussau dans actualité Publié 26 avril 2018 0 Commentaire

Un disque Wi-Fi conçu pour les appareils iOS, c’est du déjà vu. Un disque Wi-Fi conçu pour les appareils iOS capable de décharger des cartes SD et des périphériques USB, cela commence à devenir intéressant.

Un disque Wi-Fi conçu pour les appareils iOS capable de décharger des cartes SD et des périphériques USB et de recharger un iPhone, il fallait que nous voyions ça de plus près. Ce disque, c’est le Western Digital My Passport Wireless SSD.

Le Western Digital My Passport Wireless SSD prend la forme d’un pavé de plastique gris de 13,5 centimètres de côté, engoncé dans un « pare-chocs » amovible en caoutchouc qui rappelle certaines créations de LaCie, jusqu’à la petite touche de couleur orangée. Ce pavé renferme un SSD de 250 Go, 500 Go (le modèle que nous avons testé), 1 To, ou même 2 To. Western Digital propose aussi, sous le nom de My Passport Wireless Pro, des déclinaisons offrant jusqu’à 4 To de stockage sur disque dur conventionnel.

Une petite trentaine de secondes après son démarrage, le My Passport Wireless SSD émet un réseau Wi-Fi 802.11ac1, verrouillé par le mot de passe inscrit sur une étiquette vaguement collée sur le capot et sur une carte glissée dans l’emballage, que l’on aura tôt fait d’égarer. Une fois connecté à ce réseau, il suffit de quelques taps dans l’application My Cloud pour configurer l’appareil, sans même avoir besoin de créer de compte Western Digital.

L’application facilite le transfert de fichiers depuis et vers un appareil iOS, mais ne s’intègre malheureusement pas à l’application Fichiers. Une interface web résidant à l’adresse mypassport.local permet d’accéder aux réglages avancés de l’appareil, notamment depuis le navigateur de l’iPad ou d’un Mac, mais pas aux fichiers. Mais le My Passport Wireless SSD fonctionne aussi de manière complètement indépendante — c’est même toute l’idée.

Western Digital le présente avant tout comme un « déchargeur de cartes » de nouvelle génération, conçu pour les appareils photo bien sûr, mais aussi et surtout pour les « caméras d’action » et les drones. Autrement dit, c’est l’une des quelques solutions de « sauvegarde sur le terrain » (backup on set) sur le marché. LaCie propose un produit directement concurrent, conçu avec le fabricant de drones DJI, le Copilot.

Il suffit de glisser une carte SD dans le logement prévu à cet effet, ou une carte micro-SD avec un adaptateur, ou encore de relier un périphérique USB comme un disque ou un lecteur de cartes, pour décharger les fichiers automatiquement sur le disque. Les débits plafonnant autour de 60 Mo/s, il faut être patient. Vous utilisez seulement votre iPhone ? Le My Passport Wireless SSD pourra faire office de disque de sauvegarde avec envoi automatique des fichiers en arrière plan, et même de disque de travail, une application comme Filmic Pro étant capable d’écrire directement sur le disque externe.

L’application My Cloud permet de jeter un coup d’œil rapide aux fichiers : elle prend en charge les fichiers RAW, et le réseau Wi-Fi 802.11ac est suffisamment rapide pour la lecture en temps réels de fichiers 4K. De retour au studio ou à la maison, le My Passport Wireless SSD peut être branché au Mac avec un bon vieux câble USB 3.0, et les fichiers transférés à plus de 360 Mo/s. Le disque profitera de l’occasion pour recharger ses batteries.

Le My Passport Wireless SSD tient une petite dizaine d’heures en utilisation mixte, moins si on l’utilise comme alimentation d’appoint pour un iPhone2. Car il peut être utilisé comme alimentation d’appoint : gonflé à bloc, il pourra recharger un iPhone X deux fois, ce dont on aura sans doute besoin si l’on utilise beaucoup les applications de photo ou de vidéo. Petit détail appréciable : on peut consulter le niveau de batterie en appuyant sur un bouton, oui un bouton, sans devoir lancer l’application My Cloud.

Western Digital s’adresse donc à un marché de niche — le prix, 389,90 € pour 500 Go, le reflète. Mais le My Passport Wireless SSD pourrait intéresser plus largement, car il peut faire office de centrale multimédia pour les déplacements et les vacances, de véritable disque externe pour iPhone ou iPad. N’importe quelle application compatible DLNA/UPnP, et même Plex, peut accéder directement à ses contenus. Comptez six heures d’autonomie en lecture de fichiers 1080p sur le canal Wi-Fi 5 GHz.

Bref, My Passport Wireless SSD est une espèce de couteau suisse numérique, qui séduira d’abord les professionnels et amateurs éclairés à la recherche d’une solution de stockage externe pour leur iPhone, lors de l’utilisation de « caméras d’action » ou de drones sur le terrain. L’utilisation multimédia est un petit plus, qui ne saurait justifier à elle seule l’achat de cet appareil. Reste à espérer que Western Digital continue de mettre à jour régulièrement son application My Cloud, qui reste encore un peu « brute de décoffrage ».

Source : www.igen.fr