Article

Les ventes indirectes d’Objenious pèsent déjà 60% de ses revenus
Les ventes indirectes d’Objenious pèsent déjà 60% de ses revenus
Par Romain Doussau dans actualité Publié 21 février 2018 0 Commentaire

Objenious continue d’étoffer son écosystème partenaires en insistant désormais sur le recrutement d’intégrateurs et de revendeurs de solutions IoT susceptibles d’adresser les problématiques métier des clients.

Deux ans après le démarrage de ses opérations commerciales, la filiale dédiée à l’Internet des objets de Bouygues Télécom, opérateur d’un réseau basse consommation de type LoRa, affiche des résultats encourageants à l’issue de son exercice 2017 clos fin décembre. Vincent Sécher, son directeur commercial indique que la société a multiplié par quatre son volume d’affaires par rapport à 2016. Objenious ayant publié un chiffre d’affaires de 459 K€ en 2016, ses facturations devraient donc approcher les 2 M€ en 2017. L’opérateur revendique désormais plusieurs centaines de clients et plusieurs centaines de milliers de capteurs déployés sur son réseau. Un réseau qui compte 4300 antennes couvrant 86% du territoire et 95% de la population.

Ces bons chiffres de vente, l’opérateur les doit en bonne partie à ses canaux de vente indirecte, qui pèsent désormais 60% de ses facturations. De fait, la société a noué des relations avec plus de 80 partenaires, parmi lesquels une cinquantaine de fabricants de capteurs comme HomeRider Systems (compteurs d’eau intelligents), Itron, Invoxia (trackers GPS), Abeeway (géolocalisation), JRI (gestion de la chaîne du froid)… Après avoir constitué un catalogue d’une centaine de capteurs, qu’il a patiemment qualifiés, l’opérateur se concentre désormais sur le recrutement de fournisseurs de solutions et surtout d’intégrateurs et de revendeurs. Ce sont ces acteurs qui déploieront à l’avenir chez les clients les capteurs et notre connectivité en fonction de leurs besoins métier, souligne Vincent Sécher. Ce sont donc eux qui seront au cœur de notre métier demain.

Pour adresser cette population, l’entreprise a promu en juillet dernier Antoine Ribaud, déjà en charge des partenariats, directeur des ventes indirectes. Il est chargé de mettre en place un programme pour enrôler ces partenaires, les former et les alimenter en projets. Plusieurs partenariats ont déjà été formalisés avec des acteurs tels que Econocom ou Hub One, pour les plus connus, mais également Adeunis, qui conçoit et vend des objets pour les secteurs du bâtiment connecté et l’optimisation des processus industriels ; Setec Smart Efficiency, une filiale de Setec Bâtiment spécialisée dans l’optimisation de la consommation énergétique qui vient de remporter un gros contrat avec Carrefour ; Synox, opérateur et intégrateur de services IOT orienté collectivités locales ; DataPrint Telecom, qui fournit des équipements permettant de compléter la couverture du réseau dans des endroits éloignés ou difficiles d’accès ; Frequentiel, un intégrateur spécialisé en traçabilité, Wyres, spécialiste de la géolocalisation indoor ; O-Cell, qui a orchestré le projet smart city de la ville de Limours

Objenious devrait pousser encore plus loin le curseur cette année en faisant monter l’indirect à 80% de ses facturations. L’opérateur devrait faire des annonces lors de sa prochaine matinale, événement rassemblant ses clients et partenaires, qui se tiendra dans le courant du premier semestre (date restant à définir).

Source : www.channelnews.fr

Voir aussi : Partenaire Objenious : Stéphane Allaire met la géolocalisation LoRa au coeur de l’IoT

Abonnez-vous à notre eNews

Pour recevoir notre e.newsletter mensuelle, inscrivez-vous en quelques secondes en cliquant ici:
icone newsletter