Article

Sierra Wireless s’offre l’américain Numerex pour se renforcer dans les services et solutions IoT
Sierra Wireless s’offre l’américain Numerex pour se renforcer dans les services et solutions IoT
Par Romain Doussau dans actualité Publié 21 août 2017 0 Commentaire

Sierra Wireless, le spécialiste franco-canadien des modules de communication cellulaires et des plates-formes dans le nuage pour les marchés du M2M et de l’Internet des objets (IoT), est décidément insatiable.

Début août, la société a annoncé avoir signé un accord de fusion avec la firme américaine Numerex, spécialisée dans les solutions IoT managées pour entreprises, bâties sur une plate-forme maison modulaire et horizontale du nom de nxFAST et commercialisées sous forme d’abonnements.

Selon les termes d’une transaction par échange d’actions dont la valeur est estimée à 107 millions de dollars, Numerex, entreprise créée en 1992 et cotée au Nasdaq, va devenir une filiale de Sierra Wireless et les actuels actionnaires de la société américaine détiendront environ 10% du capital du Franco-Canadien.

« L’acquisition de Numerex va accélérer notre stratégie IoT device-to-cloud par le biais d’un portefeuille bien établi de clients professionnels, de capacités de ventes significatives, de solutions éprouvées et d’un flux de revenus récurrent lié aux services IoT », a commenté Jason Cohenour, le président et CEO de Sierra Wireless. La société franco-canadienne estime que l’apport de Numerex permettra de faire passer à 10% la part de revenus générés par ses activités services dans son chiffre d’affaires total, une fois la transaction finalisée (au plus tard en janvier 2018), et ce contre 4% environ aujourd’hui.

Depuis 2007, Sierra Wireless s’est considérablement renforcé sur le marché des modules et modems cellulaires pour communications de machine à machine (M2M) grâce au rachat de plusieurs sociétés : l’américain AirLink en 2007, le français Wavecom en 2009, les produits M2M de Sagemcom en 2012 et le californien AnyData, très présent en Corée du Sud, en 2013. En 2015, la société s’est offert le suédois Wireless Maingate et le français MobiquiThings, deux entreprises focalisées sur les services dédiés à la configuration à distance de cartes SIM, à leur gestion quotidienne, à la gestion de la connectivité 2G, 3G ou 4G, etc. En 2017, Sierra Wireless a également repris à son compte les modules de géolocalisation par satellite du taïwanais GlobalTop.

Source : www.lembarque.com

Abonnez-vous à notre eNews

Pour recevoir notre e.newsletter mensuelle, inscrivez-vous en quelques secondes en cliquant ici:
icone newsletter