Article

Au Sicoval, 50 000 m2 seront réservés à l’ IoT Valley et Sigfox
Au Sicoval, 50 000 m2 seront réservés à l’ IoT Valley et Sigfox
Par Romain Doussau dans actualité Publié 16 mars 2017 0 Commentaire

Au Mipim de Cannes, le Sicoval a donné des informations sur son futur quartier innovant de Labège. La SPL Enova Aménagement va réserver à l’IoT Valley et à l’entreprise Sigfox plus de 50 000 m2 (surface de plancher) sur le pôle numérique.

Le Sicoval a annoncé le 15 mars, au Mipim de Cannes (marché international des professionnels de l’immobilier), des avancées concernant son projet de quartier Enova Labège Toulouse. « Ce projet structurant mené en concertation avec l’IoT Valley se dessine et prend forme.
 La SPL Aménagement réserve à l’IoT Valley et Sigfox plus de 50 000 m2 (surface de plancher) sur le pôle numérique, en vue d’accueillir son écosystème et de répondre à son important développement. Ce foncier est identifié au sud de la Diagonale, l’axe majeur de circulation douce articulant l’ensemble de la programmation du quartier Enova », indique le service communication du Sicoval. Sur le territoire du Sicoval, il y a aujourd’hui 500 000 m2 plancher disponibles.

Pour rappel, depuis plusieurs mois, des discussions sont en cours entre l’Iot Valley, (présidée par Hervé Schlosser et construite autour de la société Sigfox) et le Sicoval afin de trouver les fonciers nécessaires au projet Silicon Valley de l’IoT à Labège, un immense campus de 8 hectares dédié aux objets connectés et qui pourrait accueillir sur place 1 500 startups. « Notre plus grande fierté serait de créer des emplois ici et nous tablons sur 5 000 personnes installées sur place en 2020 », avance même Hervé Schlosser. Lors de la présentation de la saison 2 du Connected Camp le 14 mars, il a indiqué que les « premières constructions pourraient sortir de terre en 2019 ».

Le Sicoval, qui souhaite mettre en avant la dynamique du secteur numérique sur son territoire, ne souhaite pas pour autant se restreindre à l’internet des objets et assure avoir « d’autres demandes ». Côté IoT Valley, on indique « en off » que les discussions sont jugées trop longues par rapport à la croissance des entreprise et personne ne souhaite s’exprimer ce jour sur les annonces faites au Mipim par Jacques Oberti. Des deux côtés, on estime que « 2017 sera l’année des décisions ».

Source : www.toulouse.latribrune.fr

Abonnez-vous à notre eNews

Pour recevoir notre e.newsletter mensuelle, inscrivez-vous en quelques secondes en cliquant ici :
icone newsletter