Article

Secteur de la santé : innovations et réduction des coûts grâce à l’Internet des objets
  • DataPrint
  • actualité
  • Secteur de la santé : innovations et réduction des coûts grâce à l’Internet des objets
Secteur de la santé : innovations et réduction des coûts grâce à l’Internet des objets
Par Romain Doussau dans actualité Publié 2 mai 2017 0 Commentaire

Dans le secteur de la santé, six établissements sur dix utilisent déjà l’Internet des objets (IoT). Vous avez peut-être déjà vu une infirmière accéder à vos radios depuis son téléphone portable. C’est un exemple de ce que l’IoT peut permettre.

D’après une étude récente menée par Aruba HPE, un des principaux avantages pour les professionnels de santé est de pouvoir surveiller leurs appareils médicaux grâce à des capteurs connectés.

L’IoT dans la santé n’a rien d’un gadget. Si tous les infirmiers gagnaient cinq minutes sur leur journée de travail, imaginez ce que cela peut représenter en termes d’efficacité, d’économies et de qualité de soins. Si cette technologie permet d’y arriver, il est certain que de plus en plus de gens l’utiliseront.

Opportunités d’innovation

La santé est un des secteurs offrant le plus d’opportunités pour l’IoT. Le Boston Children’s Hospital en est l’exemple parfait. En proposant l’IoT comme alternative à des appareils coûteux et parfois indisponibles (des spiromètres, par exemple), Shwetak Patel, professeur à l’Université de Washington, parvient à surveiller des maladies chroniques. L’algorithme créé par le professeur Patel analyse des sons enregistrés sur n’importe quel smartphone et reproduit la fonction qu’occupaient précédemment les spiromètres, lesquels coûtent des milliers d’euros.

L’IoT permet de réduire les coûts au sein du secteur de la santé en offrant des alternatives moins chères aux appareils traditionnels, en connectant les appareils aux réseaux pour améliorer l’accessibilité et en recueillant des données avec beaucoup plus de précision qu’auparavant.

Contrer les risques posés par l’IoT

Avec de tels résultats, il n’est pas étonnant d’observer que l’utilisation de l’IoT est en constante augmentation dans le secteur de la santé. D’ici 2019, 87 % des établissements de santé auront adopté l’Internet des objets, mais les risques en matière de sécurité restent un obstacle à franchir.

D’après Aruba, 89 % des premières entreprises à adopter l’IoT ont connu des failles de sécurité liées à cette technologie. Pour empêcher que les craintes liées à la sécurité n’entravent la croissance et les innovations liées à l’IoT, il convient de contrer les menaces posées par les programmes malveillants et les erreurs humaines.

Même si les risques de sécurité liés à l’IoT sont bien réels, ceux-ci peuvent être combattus. Aruba HPE travaille avec plusieurs hôpitaux qui utilisent une surveillance réseau pour recueillir les informations des appareils connectés à leur réseau. Ils sont également en mesure d’octroyer plusieurs niveaux d’accès à leurs utilisateurs. Cette méthode vous permet de voir ce que fait chaque appareil et de détecter les risques en temps réel.

Les premiers retours des établissements ayant déjà déployé l’IoT montrent des résultats constamment supérieurs aux estimations de ceux qui ne l’ont pas encore mis en œuvre. Parmi les établissements sondés qui ont adopté l’IoT, 82 % ont constaté une efficacité accrue et 72 % ont augmenté leur rentabilité (72 %), ce qui démontre la valeur de cette technologie.

L’essor de l’IoT dans le secteur de la santé est impressionnant et, pourtant, seule une infime partie des possibilités offertes par cette technologie a été explorée. En ayant recours à un ensemble de solutions technologiques efficaces, le secteur de la santé pourra conserver cette dynamique et continuer à repousser les limites de l’innovation permise par l’IoT. Et cela pourrait bien être un réel tournant.

Source : www.dsih.fr

Abonnez-vous à notre eNews

Pour recevoir notre e.newsletter mensuelle, inscrivez-vous en quelques secondes en cliquant ici :
icone newsletter