Article

Le scénario inattendu du rachat de Dell par VMware
Le scénario inattendu du rachat de Dell par VMware
Par Romain Doussau dans actualité Publié 31 janvier 2018 0 Commentaire

Alors qu’en fin de semaine dernière Bloomberg évoquait un possible rachat de VMware par Dell, de nouvelles sources proches du dossier, reprises par CNBC, feraient état d’une fusion inversée entre les deux acteurs.

ne rumeur qui n’a pas plu aux investisseurs qui ont lourdement sanctionné en bourse l’action du spécialiste en virtualisation.

Depuis l’annonce en fin de semaine dernière du possible retour de Dell en bourse et d’une éventuelle montée à 100% au capital de VMware, les spéculations vont bon train. La dernière en date, en provenance de CNBC d’après des « sources proches du dossier », fait cependant état d’un scénario inattendu, à savoir celui d’un rachat de Dell par… VMware. « La fusion inversée, par laquelle VMware achèterait Dell, permettrait alors à Dell d’être coté sur le marché sans passer par une demande formelle. Ce serait probablement la plus grosse transaction de l’histoire de l’industrie technologique, donnant aux investisseurs qui ont soutenu la décision de Dell de devenir privé en 2013 un moyen de monétiser leur transaction, tout en aidant Dell à rembourser une partie de sa dette d’environ 50 milliards de dollars », explique CNBC.

Ce scénario d’un rachat de Dell par VMware ne semble pas vraiment du goût des actionnaires du spécialiste en virtualisation qui a vu le cours de son action nettement baisser en quelques heures en passant de près de 150 à 125 dollars. Une chute qui est intervenue après une envolée de l’action vendredi qui a grimpé en séance de 137 jusqu’à plus de 160 dollars, portée par la rumeur autour du rachat à 100% de VMware par Dell qui en détient pour l’instant 80%. Entre un point haut – atteint vendredi midi – et lundi soir en fin de clôture, l’action VMware a chuté de plus de 23%.

Source : www.lemondeinformatique.fr

Abonnez-vous à notre eNews

Pour recevoir notre e.newsletter mensuelle, inscrivez-vous en quelques secondes en cliquant ici:
icone newsletter