Article

QU’EST-CE QUE L’INTERNET DES OBJETS ( IoT ) ?
QU’EST-CE QUE L’INTERNET DES OBJETS ( IoT ) ?
Par Romain Doussau dans actualité Publié 1 mars 2017 0 Commentaire

Vous avez probablement déjà entendu parler de l’ IoT (Internet of Things) qui est généralement traduit en français par Internet des objets… Mais de quoi s’agit-il exactement ? Faisons le point.

Qu’est-ce que l’Internet des objets ?
Cette étrange expression a créé des doutes et rendu perplexes bon nombre de personnes. L’Internet des choses, abrégé généralement IoT à cause de sa formulation anglaise (Internet of Things), est un néologisme utilisé pour la première fois en 1999 par Kevin Ashton, co-fondateur et directeur du Auto-ID Center qui référence tous ces appareils (en dehors des ordinateurs et des smartphones) connectés à Internet. Qu’il s’agisse de voitures, de bracelets de fitness, de réfrigérateurs, de systèmes électriques ou d’autres choses encore, tous sont connectés à Internet et vous permettent d’échanger des données grâce aux capteurs.
L’IoT, c’est le moment où le nombre d’objets connectés à Internet est supérieur au nombre de personnes
En bref, l’Internet des objets est l’évolution naturelle de l’utilisation des réseaux : elle a pour objectif de rendre le monde réel plus intelligent grâce à la connexion des objets, ces derniers obtiennent des informations qu’elles transmettent par réseau. N’importe quel objet autonome qui peut être connecté à Internet et qui peut être utilisé à distance peut être considéré comme un membre de la famille de l’Internet des objets. N’importe quel objet physique disposant d’une adresse IP et permettant de communiquer grâce à un réseau est donc l’un des objets de l’Internet des objets.

Pour reprendre les termes de CISCO, entreprise américaine spécialisée dans les réseaux : « l’IoT c’est le moment où le nombre « de choses et d’objets » connectés à Internet est supérieur au nombre de personnes (en 2010, il y avait 12,5 milliards d’appareils connectés à Internet alors qu’il y avait 6,8 millions d’habitants sur Terre). Nous pouvons donc considérer l’année 2010 comme l’année de naissance de l’IoT.

Bien plus qu’une nouvelle technologie : une véritable révolution
Imaginez l’Internet des objets comme un univers parallèle qui continue à s’accroître. Si l’on en croit un sondage mené par BI Intelligence le nombre d’appareils connectés passera à 22,5 milliards en 2021 alors qu’en 2016 il n’y en a encore que 6,6 milliards. Les prédictions varient d’un fabricant à un autre à cause des différentes variables prises en compte (le PDG de Ericsson, Hans Vestburg, parlait en 2010 de 50 milliards d’appareils connectés en 2020 mais a ensuite baissé le chiffre à 28 milliards en 2021) ainsi que des différentes définitions que l’on associe aux objets connectés. De toutes façons, vous savez, il est difficile de faire des prédictions avec la technologie. De manière générale, les chiffres estimés sont de 20 milliards d’appareils.

Spéculations mises à part, le début de cette révolution sera pour cette année, en 2017. Bien sûr, nous n’en sommes encore qu’au prémisces mais l’arrivée de Google Home et d’Amazon Alexa, pour ne prendre que deux exemples, montrent bien que les appareils connectés ont un grand avenir. Si vous pensez que c’est quelque chose qui ne vous concerne pas, vous êtes à côté de la plaque !

Peut-être avez-vous déjà chez vous des ampoules que vous pouvez allumer et éteindre depuis votre smartphone, ou encore un chauffage ou une clim qui s’occupe de votre appartement en attendant votre retour. Mais l’Internet des objets, c’est bien plus que ça.

L’IoT vous permet de mieux organiser vos rendrez-vous professionnels et personnels, de prendre soin de votre voiture, d’éviter les embouteillages en rentrant du travail le soir… De nombreuses marques connues travaillent déjà sur des projets de ce genre : Apple, Google, Amazon, T-Mobile, IBM, FitBit, Microsoft, Garmin, pour n’en citer que quelques uns.

Les domaines d’utilisation de l’IoT
Tout objet connecté à Internet et qui peut être contrôlé à distance fait partie de l’univers IoT, mais il est peut-être intéressant de présenter dans quelles circonstances l’Internet of things peuvent être utilisé.

A la maison
Les assistants commencent à envahir nos logements. L’IoT nous permet de gérer notre appartement, surveiller les enfants lorsqu’ils dorment, éteindre le four lorsque le gâteau est prêt, ajuster la luminosité de la pièce en fonction des besoins. Bien entendu, il y a également une multitude de commandes vocales qui peuvent être appliquées.

En ville
Barcelone, la ville qui héberge tous les ans le MWC, est un bon exemple de « smart city ». Depuis 2012, la capitale catalane a commencé à utiliser l’IoT pour gérer les transports (voitures électriques, gestion du stationnement grâce à des capteurs placés sur l’asphalte, etc), l’éclairage de la ville (les lampes LED font également office de stations WiFi), la gestion des espaces verts (l’IoT vous permet de contrôler l’arrosage). Tout ceci est rendu possible grâce au réseau et à l’extension des câbles de fibre optique sur la ville.
Au volant
Grâce aux capteurs intégrés, les feux passent au vert dès que la route est dégagée. Ce n’est que l’un des exemples de l’utilisation de l’IoT au niveau des voitures, mais ces dernières deviendront de plus en plus indépendantes et permettront davantage de sécurité grâce aux capteurs, la transmission de données et le potentiel de la 5G.

Au sport et à l’extérieur
Les objets les plus connus de l’IoT sont ceux qui permettent de mesurer les performances sportives et médicales ainsi que d’analyser le sommeil. Les dernières générations de ces appareils deviennent de plus en plus intelligentes et vous permettent d’obtenir de plus en plus de données afin de vous permettre d’améliorer vos performances, en prenant en compte les conditions météo, votre condition physique et autres variables (notamment environnementales). Bien sûr, la médecine peut tirer profit de ces objets, Google le fait par exemple pour venir en aide aux diabétiques et il est évident que bien d’autres sont encore à venir.

Conclusion
L’Internet des objets est sur le point de changer le monde et une bonne partie de notre quotidien. Plusieurs éléments doivent encore être améliorés, je pense notamment à l’avalanche de données nécessaires pour que les appareils communiquent entre eux, ou encore à la protection de la vie privée qui risque de se retrouver mise à mal.

Êtes-vous emballé par ces nouvelles technologies ou vous laissent-elles de marbre ?

Source : www.androidpit.fr