Article

Les premiers tests européens d’itinérance NB-IoT ont été réalisés
Les premiers tests européens d’itinérance NB-IoT ont été réalisés
Par Romain Doussau dans actualité Publié 12 juin 2018 0 Commentaire

La GSMA annonce que les opérateurs mobiles Deutsche Telekom et Vodafone Group ont terminé avec succès les premiers tests internationaux d’itinérance en Europe utilisant la technologie NB-IoT sous licence.

Le service peut ainsi garantir une couverture optimale et la continuité des services pour des millions de connexions utilisant les réseaux étendus à faible intensité (LPWA). 51 réseaux LPWA sous licence sont actuellement en service dans le monde.

Les essais ont été réalisés à l’aide de SIM internationales de Deutsche Telekom sur le réseau de Vodafone Spain, et de SIM internationales de Vodafone sur le réseau et les modules NB-IoT commerciaux de T-Mobile Austria.

« La réussite de ces essais est une étape majeure dans le développement d’un environnement d’itinérance durable pour les réseaux Mobile IoT. Elle prouve leurs capacités et garantit un service cohérent sur l’ensemble des zones géographiques », déclare Alex Sinclair, responsable de la technologie à la GSMA, qui représente les intérêts des opérateurs de téléphonie mobile. « Le marché a énormément gagné en maturité en très peu de temps, et nous prévoyons que le déploiement de l’initiative Mobile IoT se produira cette année. Cette avancée provient indéniablement de services mobiles gérés sous licence, capables de fournir la connexion sécurisée et à faible intensité nécessaire pour répondre à la demande à venir ».

L’itinérance joue un rôle particulièrement important pour les fabricants déployant des dispositifs LPWA au niveau mondial et cherchant à tirer parti des économies d’échelle. Elle est également cruciale pour les cas d’utilisation, comme le suivi logistique, les nombreux passages transfrontaliers de conteneurs lors d’une même expédition, ainsi que les appareils pouvant être fabriqués dans un pays mais déployés dans un autre, comme les compteurs connectés. Les tests d’itinérance ont été développés conjointement par Deutsche Telekom et Vodafone, et comprennent d’importantes fonctionnalités d’économie énergétique, comme le mode d’économie d’énergie (PSM), la mise à jour de la zone de suivi périodique élargi (TAU), ainsi que diverses mesures de débit et de cycle total. Encouragée par la réussite de ces essais, l’industrie s’attelle à accélérer l’adoption de l’itinérance NB-IoT dans le monde entier, affirme la GSMA.

L’initiative Mobile IoT de la GSMA a contribué à standardiser les technologies LPWA sous licence, y compris la NB-IoT et la LTE-M en 3GPP et, à ce jour, 29 opérateurs mobiles ont lancé 51 réseaux Mobile IoT commerciaux à travers le monde. La GSMA s’attelle à accélérer l’adoption de Mobile IoT par le biais de 36 laboratoires IoT en accès libre, permettant aux opérateurs, distributeurs de modules et fournisseurs d’applications de mettre au point des dispositifs et applications LPWA pour une grande variété de secteurs verticaux. La communauté des innovateurs Mobile IoT de la GSMA a reçu le soutien de plus de 900 organisations. Selon les prévisions de GSMA Intelligence, 3,1 milliards de connexions IoT cellulaires seront en service à l’horizon 2025, y compris 1,8 milliard de connexions LPWA sous licence. L’initiative Mobile IoT de la GSMA est soutenue par plus de 70 opérateurs mobiles internationaux, fabricants de dispositifs et de puces, sociétés de modules et d’infrastructures, et bénéficie de l’aide de l’industrie pour standardiser et fournir des technologies de réseau étendu à faible intensité (LPWA) sous licence, tout particulièrement les technologies NB-IoT et LTE-M.

Source : www.vipress.net