Article

Plus de 8 milliards d’objets connectés à Internet en 2017
Plus de 8 milliards d’objets connectés à Internet en 2017
Par Romain Doussau dans actualité Publié 8 février 2017 0 Commentaire

Selon le Gartner, plus de 20 milliards d’objets seront connectés en 2020 dans le monde. Plus de 80 milliards selon l’Idate.

20, 50, 80 milliards… Au fil des études et selon les périmètres retenus par les cabinets d’analyses, les chiffres sur le nombre d’objets qui seront connectés à l’horizon 2020 ont varié du simple au quadruple ces dernières années. A l’heure où l’on se rapproche de la fin de la décennie, le Gartner propose aujourd’hui une nouvelle estimation à une échéance beaucoup plus proche que l’on peut considérer comme plus en phase avec la réalité du marché de l’Internet des objets (IoT).

Selon le cabinet d’études, 8,4 milliards d’objets seront donc connectés dans le monde fin 2017. Soit une croissance de 31 % par rapport à 2016 qui amène l’analyste à estimer qu’ils seront 20,4 milliards d’ici 2020. Le marché des objets et des services liés générera alors près de 2 000 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2017 et près de 3 000 milliards en 2020.

Le volume sur le grand public, la valeur sur l’entreprise

En matière de volume, l’IoT continue de se concentrer sur le marché grand public. Avec 5,24 milliards d’objets connectés (à vérifier qu’ils seront bien utilisés), l’offre « résidentiel » occupera 63% du marché des objets connectés. L’offre professionnelle se partagera entre solutions inter-industries (avec 1,5 milliard d’objets) et secteurs verticaux (1,64 milliard de terminaux). « Outre les systèmes automobiles, les applications les plus utilisées par les consommateurs seront les téléviseurs intelligents et les décodeurs numériques (les box, NDLR), tandis que les compteurs électriques intelligents et les caméras de sécurité commerciales seront les plus utilisés par les entreprises », considère Peter Middleton directeur de recherche au Gartner.

Si le marché de volume est tiré vers le haut par les consommations du grand public, la valeur sera essentiellement captée par les besoins des entreprises. Alors que les applications « résidentielles » auront généré 725 milliards de dollars cette année, celles de l’industrie devrait dépasser les 964 milliards (dont près de 684 milliards pour le secteur vertical).

80 milliards de « choses » connectées en 2020 selon l’Idate

Le chiffre d’affaires issu des services devrait pour sa part s’élever à 273 milliards de dollars en 2017 pour l’ensemble des marchés grand public et entreprise. « Les services sont dominés par la catégorie des technologies IoT professionnelle dans laquelle les fournisseurs aident les entreprises à concevoir, mettre en œuvre et exploiter des systèmes IoT, commente l’analyste du Gartner Denise Rueb. Cependant, les services de connectivité et les services aux consommateurs croîtront à un rythme plus rapide […]. De même, les services de connectivité augmentent lorsque les coûts diminuent et que de nouvelles applications émergent. » Des objets et services qui se concentreront à hauteur de 63% en Amérique du Nord, en Europe occidentale et en Chine d’ici la fin de l’année.

Quel que soit la justesse de l’analyse du Gartner, une chose est certaine : le nombre d’objets connectés progresse inexorablement. L’Idate le constate également. L’institut montpelliérain considérait que 15 milliards de « choses » étaient connectées à I’Internet en 2012. Contre 4 milliards en 2010. Un volume sensiblement plus élevé que les estimations du Gartner mais l’Idate intègre dans ses études un plus large panel d’objets connectés d’une manière ou d’une autre au réseau mondial dont les smartphones (et autres terminaux communicants) principalement et le M2M (Machine to Machine). Si bien que « en 2020, il y en aura 80 milliards », avance Samuel Ropert, chef de projet du rapport The Internet of Things Market. Dont 85% d’objets divers et variés, contre 11% pour les terminaux communicants et 4% pour le M2M. Soit des taux moyens annuel de croissance respectifs de 41%, 22% et 16% entre 2010 et 2020.

Source : www.silicon.fr

 

Abonnez-vous à notre eNews

Pour recevoir notre e.newsletter mensuelle, inscrivez-vous en quelques secondes en cliquant ici:
icone newsletter