Article

Nke Watteco met l’IoT au service de la sécurité
Nke Watteco met l’IoT au service de la sécurité
Par Romain Doussau dans actualité Publié 5 juillet 2018 0 Commentaire

Si les solutions utilisant des capteurs se généralisent pour mesurer nos consommations, à l’instar du compteur Linky d’Enedis, d’autres voient le jour pour superviser le fonctionnement d’un équipement, détecter une surconsommation électrique ou encore faciliter des opérations de maintenance prédictive, comme le capteur Intens’o LoRaWAN du breton Nke Watteco.

Le mauvais fonctionnement d’un équipement électrique se constate souvent trop tard, entraînant une immobilisation longue et coûteuse, sans oublier les risques pour la sécurité des personnes. Si les solutions utilisant des capteurs se généralisent pour mesurer nos consommations, à l’instar du compteur Linky d’Enedis, d’autres voient le jour pour superviser le fonctionnement d’un équipement, détecter une surconsommation électrique ou encore faciliter des opérations de maintenance prédictive. Développé par le breton Nke Watteco, le capteur Intens’o LoRaWAN mesure l’intensité du courant électrique circulant dans un conducteur alimentant un appareil électrique raccordé au secteur.

Fixé au mur par un système d’accroche ouvrable et refermable de type Dual Lock, ou à l’aide de vis, le boîtier de 84 x 82 x 55 mm répond à l’indice de protection IP65. Il renferme le capteur qui effectue les mesures avant de transmettre les données au serveur distant via les réseaux de communication publics ou privés LoRaWAN. Transmises par radiofréquence 868 MHz, ces dernières sont encapsulées dans des trames LoRaWAN, puis décodées par le serveur distant. Elles sont récupérables en utilisant les interfaces de programmation d’application (API) des opérateurs. L’installation d’Intens’o ne requiert que quelques secondes et aucune interruption électrique. Un câble de trois mètres relie le capteur à une pince ampérométrique à tore ouvrant qui se clipse sur le conducteur de phase de d’alimentation de l’armoire de commande ou du moteur de l’équipement à analyser. L’équipement se transforme immédiatement en objet connecté, mesurant le courant et transmettant périodiquement son état de fonctionnement selon un paramétrage préalablement défini. En cas de franchissement du seuil, Intens’o transmet une alerte avec la mesure de courant associé vers un serveur distant. Ce qui permet, en cas de rupture de courant ou de surconsommation, de déclencher rapidement des actions correctives. Alimenté par une pile lithium de 3,6V/3,6Ah, le capteur affiche une autonomie de plus de dix ans dans la configuration réalisant une mesure par minute et une transmission radiofréquence par heure. Intens’o est équipé d’un interrupteur magnétique et d’un buzzer pour l’activer ou de le désactiver. Il peut aussi bien être utilisé dans un environnement intérieur qu’extérieur et résiste à des températures de - 20 °C à + 60 °C.

Spécialiste de la conception et la production de produits électroniques, Nke Watteco a été créé il y a vingt ans. Installée à Hennebont (Morbihan), cette PME de 31 salariés a réalisé un chiffre d’affaires de 2,4 millions d’euros en 2017.

Source : www.usinenouvelle.com