Article

L’IoT, locomotive du réseau ferré de demain
L’IoT, locomotive du réseau ferré de demain
Par Romain Doussau dans actualité Publié 8 novembre 2017 0 Commentaire

La révolution digitale est lancée, rien ne l’arrêtera et il n’existe pas un secteur ou un domaine qui ne soit pas modifié par cette vague.

En particulier, les technologies de l’information et de la communication qui commencent à impacter, étape par étape, toute la chaîne de valeur du secteur ferroviaire.

Comment le numérique modifie-t-il le secteur ferroviaire ?

La révolution digitale est lancée, rien ne l’arrêtera et il n’existe pas un secteur ou un domaine qui ne soit pas modifié par cette vague. En particulier, les technologies de l’information et de la communication qui commencent à impacter, étape par étape, toute la chaîne de valeur du secteur ferroviaire. Le phénomène est par ailleurs appuyé par l’Union européenne à travers le programme de recherche Shift2Rail qui soutient la création d’un « espace ferroviaire unique européen du numérique ».

L’expérience maintenant largement initiée dans l’internet industriel nourrit la transformation digitale du ferroviaire. Cette dernière ouvre la porte à des lignes, équipements, matériels roulants, signalisation, aiguillage, passages à niveau, ouvrage d’art, devenus intelligents grâce à des capteurs spécifiques. Ces capteurs remontent des données qui vont permettre de déclencher la maintenance proactive des trains, d’éviter les ruptures de caténaires, de surveiller le serrage d’écrous sur les voies ferrées ou de prévenir des changements de températures critiques afin d’optimiser l’exploitation du réseau et du matériel.

Pour assurer la sécurité et le service attendus par les voyageurs, le réseau ferroviaire a besoin de maîtriser l’état de ses équipements, leur localisation, leur temps de disponibilité, et tout cela passe par une maintenance efficace. Dans ce contexte, l’IoT permet l’accès à des données jusque-là inaccessibles.

Les bénéfices collatéraux de l’IoT ferroviaire

Avec cet accès à de nouvelles informations, les gestionnaires d’infrastructures, entreprises ferroviaires, opérateurs de maintenance et de réparation du matériel roulant obtiennent une surveillance et une connaissance enrichie de l’état du réseau pour mieux exploiter les équipements, piloter de manière plus fine les processus et anticiper les opérations de maintenance.

Meilleur respect des temps de trajet annoncés, réduction des pannes, diminution des délais d’immobilisation, mais aussi apparition de nouveaux services, la qualité du service client en est indubitablement améliorée. Parallèlement, en réduisant les tâches génératrices de pénibilité, l’IoT optimise les conditions de travail des agents et opérateurs et revalorise leurs métiers.

L’irruption de l’IoT dans le secteur du ferroviaire doit permettre de booster sa productivité, sa rentabilité, mais aussi l’attractivité de ses métiers et sa compétitivité face aux autres modes de transport.

Source : www.lesechos.fr

Abonnez-vous à notre eNews

Pour recevoir notre e.newsletter mensuelle, inscrivez-vous en quelques secondes en cliquant ici:
icone newsletter