Article

Life+ la pépite française de l’IoT santé
Life+ la pépite française de l’IoT santé
Par Romain Doussau dans actualité Publié 19 juin 2017 0 Commentaire

Pour un entrepreneur, se positionner sur un créneau porteur comme l’IoT est une chose. S’intégrer à l’écosystème des décideurs de ce secteur en plein développement en est une autre.

En 2016, Life+ était confrontée à une problématique pas simple à régler. Sa technologie était au point. Restait à la tester et à la commercialiser. Lauréat la même année du programme  » French IoT  » de La Poste, un dispositif de soutien à l’innovation dans l’Internet des objets qui repose sur l’animation d’un écosystème qualifié, Nicolas Chiquet s’est retrouvé embarqué dans un programme intensif qui lui permet aujourd’hui de compter parmi les pépites de l’IoT français dans le domaine de la santé.  » C’est bien simple, avec ce programme intensif, on ne perd pas de temps. La Poste nous fait rencontrer les bonnes personnes et nous met au bon endroit pour accélérer la mise sur le marché de nos solutions  » explique-t-il.

Cela commence par un bootcamp d’une semaine lors de laquelle les 16 lauréats du programme se retrouvent pour rencontrer d’autres start-ups, des coachs et des grands patrons.  » J’y ai appris plein de choses, les échanges sont très fructueux, et j’y ai noué des contacts inestimables. C’est un environnement de travail qui nous aide à nous dépasser « , juge-t-il « . Ensuite, il a pu déployer avec Malakoff Mederic, son parrain, et La Poste son service pour dépasser le stade du prototype et valider son concept commercialement :  » La Poste m’a donné la possibilité d’entrer dans son catalogue d’offres  » se réjouit l’entrepreneur. Et puis surtout, il a eu pendant un an un accès gratuit au Hub Numérique, la plate-forme du Groupe La Poste qui lui permet d’affiner sans cesse ses algorithmes. Enfin,  » sans le French IoT, je n’aurai jamais eu les moyens d’aller au CES et de Las Vegas et avoir autant de visibilité, reconnait Nicolas Chiquet. La Poste m’a permis d’avoir des contacts hyper qualifiés « . De bon augure pour l’avenir.

Source : www.journaldunet.com

Abonnez-vous à notre eNews

Pour recevoir notre e.newsletter mensuelle, inscrivez-vous en quelques secondes en cliquant ici :
icone newsletter