Article

IOT ET WIFI : CE QUE NOUS RÉSERVENT LES VILLES DU FUTUR
IOT ET WIFI : CE QUE NOUS RÉSERVENT LES VILLES DU FUTUR
Par Romain Doussau dans actualité Publié 28 mars 2018 0 Commentaire

Les « Smart cities » sont récemment passées du statut de simple projection à celui de véritable réalité grâce à l’IoT qui se déploie dans tous les secteurs.

Les données collectées par les villes connectées à travers le monde facilitent les décisions intelligentes et l’offre de nouveaux services. Encore faut-il bénéficier d’un réseau WiFi solide, sans lequel les Smart cities ne peuvent pas exister. Partant de là, que faut-il attendre des villes connectées du futur, en termes d’innovations liées à la technologie ?

Les utilisateurs au cœur des innovations des villes intelligentes

Une ville est comme un paquebot à gérer ; tous les flux doivent être réactifs pour que les choses se déroulent au mieux pour les utilisateurs. Le premier outil sur lequel les villes du futur doivent miser, c’est la signalisation numérique, qui permet de partager et diffuser des informations dédiées aussi bien aux services d’entreprises, à l’affichage d’information commerciales locales, de publicités et d’annonces qu’à l’information touristique. Certaines villes l’utilisent déjà pour afficher les niveaux de pollution et communiquer sur des alertes d’urgence, mais aussi pour soutenir leurs transports en commun.

En matière de tourisme, la plupart des voyageurs étrangers qui arrivent dans un pays coupent leur connexion aux données cellulaires, alors qu’ils en ont le plus besoin à ce moment précis : accéder à internet grâce au WiFi est essentiel pour faciliter leurs déplacements dans une ville qu’ils ne connaissent pas. Grâce à l’équipement technologique des villes connectées, les touristes vont bientôt pouvoir profiter d’une connexion continue sur leur appareil mobile et accéder aux outils de géolocalisation. Pour cela, la connexion ne doit pas s’affaiblir ou s’interrompre quand l’utilisateur se déplace ou utilise les transports en commun.

Faire évoluer les habitudes professionnelles

Les entreprises transforment aussi leurs habitudes de communication avec leurs consommateurs. Après la signalisation numérique pour la diffusion d’offres et d’annonces, elles misent sur des balises pour envoyer des notifications aux smartphones des utilisateurs quand ils entrent dans une boutique. Ces nouvelles pratiques impactent également la façon dont les gens travaillent, notamment les usagers technophiles qui pourront profiter des technologies durant leurs déplacements professionnels.

Néanmoins, l’accès à Internet n’est pas un acquis pour tous, et il existe un véritable écart numérique qui en prive la moitié de la population mondiale. Les Smart cities représentent une réponse à cette l’inégalité économique et sociale, avec l’ambition d’offrir un accès Internet à tous les citoyens.

A quoi ressemble la ville connectée du futur ?

Et surtout, que faut-il attendre en termes de services publics ? L’éclairage public intelligent va permettre de détecter les déplacements des passants et adapter ses horaires pour réduire le gaspillage énergétique, grâce à des capteurs détectant les pics élevés ou bas de fréquentation. La gestion intelligente du trafic est une autre prouesse attendue des Smart cities, grâce à des détecteurs de trafic centralisés et une régulation automatique et en temps réel de l’écoulement du trafic grâce à la signalisation.

Les villes du futur vont également pouvoir promouvoir les énergies renouvelables grâce aux nouvelles technologies ; l’exemple des poubelles connectées, qui alertent les éboueurs quand elles sont pleines, illustre parfaitement cela. Elles sont amenées à se multiplier dans les villes du monde entier à mesure que la technologie connectée se perfectionne.

Le concept de Smart city reste encore difficile à appréhender concrètement, malgré l’accélération des avancées technologiques. Ce qui est sûr, c’est que rien ne pourra se faire sans le WiFi, élément indispensable au succès des Smart cities, capable de connecter une vaste gamme de technologies sans fil qui serviront ensuite pour l’édification des villes connectées de demain.

Source : www.economiematin.fr