Article

IoT : la Belgique investit dans la santé !
IoT : la Belgique investit dans la santé !
Par Romain Doussau dans actualité Publié 11 juillet 2016 0 Commentaire

Levées de fonds IoT de la semaine : la Belgique investit dans la santé !

iot-sante

Azure Drones – plus de 1 million d’euros

La semaine dernière nous finissions notre article sur les levées de fonds IoT sur Technidrone, une startup qui propose une expertise de pilotage et de récupération, et de traitement de données. Azur Drones, basé à Paris, est donc un concurrent. Cette startup propose des services similaires de captation et de traitement des données, de formation et de conseil. Azur Drones par le biais d’Inter Invest Capital a levé plus d’un million d’euros cette semaine.

Le but est de développer ses activités et d’atteindre un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros d’ici cinq ans en France et l’International. Pour ce faire, la société développe des analyses typographiques et thermographiques. Elle fait inspecter par ses drones des viaducs, des falaises, mais aussi des centrales photovoltaïques. Azur Drones a déjà conseillé la SNCF, EDF, RATP et les Aéroports de Paris.

Divacore – 1 million d’euros

Divacore s’inscrit dans la grande tendance du son nomade. Se débarrasser des câbles tout en proposant un son de qualité studio, voilà son credo. Fort de son succès auprès de la presse spécialisée, elle a levé 1 million d’euros auprès de 5M Ventures et du Fonds Venture Numérique Lorrain. Cette somme permettra à la startup basée à Metz de proposer sa nouvelle gamme de produits connectés. Labellisé French Tech, Divacore équipera les athlètes français de ses casques Addict aux Jeux olympiques de Rio en août prochain.

Dynacare – 500 000 euros

Lundi dernier, Dynacare a annoncé une levée de fonds de 500 000 euros. Cette jeune pousse basée à Lille veut lutter contre la sédentarité. Elle développe un capteur d’activité appuyé par un programme nommé Dynamoove. En remettant au sport les personnes atteintes de maladies chroniques par exemple, les fondateurs souhaitent faire profiter leurs services aux médecins et aux pharmaciens pour la prescription d’activité physique adaptée. Son objet connecté est entouré d’un vaste écosystème, notamment la mise en place d’un réseau d’une centaine de coach au sein des entreprises. L’objectif pour Dynacare est d’étendre ses activités de l’autre côté de la frontière, en Belgique. Cela se comprend aisément : le fonds d’investissement qui lui fait confiance, Coopalia, est belge.

Mylight Systems – 2 millions d’euros

Situé dans les environs de Lyon, Mylight Systems a levé 2 millions d’euros grâce à, encore une fois, Inter Invest Capital. Cette startup veut faire sa place sur un marché bien particulier : les systèmes intelligents pour les panneaux photovoltaïques. Ceux qui ont choisi ce mode de production et de consommation d’énergie bénéficient dès lors d’une meilleure gestion énergétique. Les particuliers peuvent réduire leur consommation jusqu’à 50 % et les tertiaires jusqu’à 70 %. Avec l’option de chauffage intelligent, ces chiffres impressionnants sur le papier augmentent encore. La gamme de produits Mylight Systems s’installe facilement et permet un contrôle en temps réel tout en favorisant l’autoconsommation.

Nyxoah – 18 millions d’euros

Nous avions déjà évoqué le projet de Nyxoah. Cette entreprise wallonne développe une solution innovante pour lutter contre l’apnée du sommeil. Le représentant de la société indiquait en avril la volonté de lever 15 millions d’euros afin de réaliser des études cliniques pour à terme commercialiser cette solution. C’est enfin chose faite et la somme récoltée est même supérieure aux attentes de Robert Taub et son équipe. La Société Générale d’Investissement de Wallonie a mis 18 millions d’euros sur la table. Ainsi, Nyxoah pourra engager les procédures pour obtenir les marquages CE et l’approbation par la FDA permettant de commercialiser sa solution aux Etats-Unis.

Source : www.objetconnecte.com

Abonnez-vous à notre eNews

Pour recevoir notre e.newsletter mensuelle, inscrivez-vous en quelques secondes en cliquant ici:
icone newsletter