Article

Fondation du Wi-Fi HaLow, le Wi-Fi pour l’Internet des objets, le standard 802.11ah est publié
Fondation du Wi-Fi HaLow, le Wi-Fi pour l’Internet des objets, le standard 802.11ah est publié
Par Romain Doussau dans actualité Publié 22 août 2017 0 Commentaire

Au cœur de l’été, l’organisme de normalisation IEEE a annoncé la disponibilité du standard 802.11ah-2016 qui étend l’usage des réseaux locaux radio sans fil (WLAN) aux bandes de fréquence situées sous le gigahertz, l’idée étant de doper la portée et l’éco-efficacité du traditionnel Wi-Fi qui exploite historiquement les bandes 2,4-2,5 GHz et 5 GHz (au détriment évidemment du débit).

On se souviendra à cet égard que le Wi-Fi HaLow, porté par l’alliance Wi-Fi et réservé aux marchés des communications de machine à machine (M2M), de l’Internet des objets, du smart grid, de la télésanté, des appareils domotiques et des dispositifs électroniques portés sur soi, est le label dont pourront se prévaloir les futurs produits dotés d’une connectivité Wi-Fi compatible avec le standard IEEE 802.11ah.

Dans le détail, l’amendement IEEE 802.11ah-2016 définit une couche physique (PHY) bâtie sur une modulation OFDM (Orthogonal Frequency Division Multiplexing) à bande étroite et stipule plusieurs modes de fonctionnement à bas débit (à partir de 150 kbit/s) pour une portée étendue (jusqu’à 1 km en outdoor) ainsi que des modes à plus haut débit (jusqu’à 347 Mbit/s) pour les applications requérant une bande passante plus élevée (comme les caméras de vidéosurveillance).

Selon l’IEEE, le standard 802.11ah est optimisé pour garantir une longue autonomie des dispositifs alimentés sur piles ou batteries et desservir un grand nombre de nœuds d’extrémité grâce à une couche MAC qui promet une forte échelonnabilité, une grande éco-efficacité et un fonctionnement en mode relais (mono-saut ou multi-saut). La mise au point de la spécification a bénéficié de l’expertise de plus de 300 contributeurs issus de sociétés de semi-conducteurs, d’équipementiers, de fournisseurs de services, d’intégrateurs système, d’organismes de conseil et d’institutions académiques d’une vingtaine de pays.

Reste à savoir si le Wi-Fi HaLow n’arrive pas un peu trop tard pour tenir la dragée haute à des standards de communication IoT déjà en cours de déploiement un peu partout dans le monde comme le LTE-M ou le NB-IoT… A suivre donc.

Source : www.lembarque.com

Abonnez-vous à notre eNews

Pour recevoir notre e.newsletter mensuelle, inscrivez-vous en quelques secondes en cliquant ici:
icone newsletter