Article

Etude : 50 % des directeurs IT investiront dans l’IoT en 2017
Etude : 50 % des directeurs IT investiront dans l’IoT en 2017
Par Romain Doussau dans actualité Publié 23 janvier 2017 0 Commentaire

Un certain nombre de dispositifs IoT pour la maison et le bureau, ainsi que des appareils intelligents tel que des assistants numériques, ont été présentés en masse lors du CES de Las Vegas. Gartner prévoit que 50% des nouveaux processus et systèmes d’affaires intégreront des éléments IoT d’ici 2020.

Toutefois, les directeurs IT interrogés par TechRepublic a été divisé sur la question de savoir s’ils allaient ou non avancer dans les implantations IoT dans un avenir proche. Lorsqu’il leur a été demandé « Votre entreprise investira-t-elle dans l’IoT en 2017 ? » six personnes répondaient oui, tandis que six autres répondaient non.

« Oui, certainement » a déclaré Dan Fiehn, directeur IT de Markerstudy Group « Je vois l’IoT devenir un différentiateur, ceux qui choisissent de ne pas investir dedans cèdent des parts de marché à ceux qui le font ».

Pour Dan Gallivan, directeur IT chez Payette, « Comme les technologies pour la smart home sont en plein essor, nous prévoyons d’observer une augmentation des applications pour les bureaux ». Cela comprend le suivi de l’utilisation des salles de conférence, la surveillance de la température, des optimisations basées sur le traçage des employés, le trafic des personnes et des objets.

Pour finir, il ajoute « Je m’attends à ce que cette zone se développe énormément avec de nombreux scénarios possibles ». Michael Hanken, vice-président IT chez Multiquip Inc. a déclaré que son équipe planifiait déjà son premier projet IoT avec du matériel sur le terrain.

Certains directeurs IT continuent d’observer le marché

Bien que certains directeurs IT aient déjà trouvé leur intérêt dans l’IoT, d’autres préfèrent encore observer le marché, car ils n’y trouvent pas leur compte.

Ted Woodhouse, consultant spécialisé en IT, prévient les directeurs IT de ne pas de lancer dans les solutions IoT « l’IoT est l’exemple classique de faire quelque chose parce que vous le pouvez et non parce que vous en avez besoin ». Cet expert ne conseille donc pas à ses clients de se diriger dans cette voie pendant encore au moins six mois, probablement au moins un an ou plus.

Simon Johns, directeur IT chez Sheppard Robson Architects LLP pense qu’il est très peu probable que son entreprise investisse dans l’IoT cette année « J’aimerais que nos salles de réunion soient contrôlées par la voix, mais Alexa ne permet pas encore cet usage ».

De même, Jeff Fock de Shealy Electrical Wholesalers a déclaré que l’IoT n’était pas stratégique pour son entreprise en ce moment.

Pour David Wilson, directeur IT chez VectorCSP, la plupart des entreprises utilisent déjà l’IoT sans en être conscient « Quiconque commande un appareil mobile, utilise une imprimante sans fil ou intègre un programme de conditionnement physique de ses employés pour qu’ils puissent compter leurs pas, utilisent déjà l’IoT ». En effet, 83 % des professionnels de la technologie ont déclaré que leur entreprise autorise les wearables sur le lieu de travail.

Selon une étude de Tech Pro Research, les appareils IoT sont utilisés ou mis en oeuvre pour être utilisés dans 32 % des entreprises, et prévus à 35% dans d’autres. Les utilisations les plus courantes restent les équipements de surveillance, les puces RFID ou encore les étiquettes connectées.

L’IoT devient, majoritairement, un outil de plus en plus efficace pour gérer les données commerciales. Les directeurs IT et les commerciaux doivent être conscients des dispositifs déployés dans leurs bureaux, dans le but de fixer des règles pour leurs employés.

Source : www.objetconnecte.com

Abonnez-vous à notre eNews

Pour recevoir notre e.newsletter mensuelle, inscrivez-vous en quelques secondes en cliquant ici :
icone newsletter