Article

Dell amène l’edge computing vers l’embarqué contraint avec des passerelles IoT compactes
  • DataPrint
  • actualité
  • Dell amène l’edge computing vers l’embarqué contraint avec des passerelles IoT compactes
Dell amène l’edge computing vers l’embarqué contraint avec des passerelles IoT compactes
Par Romain Doussau dans actualité Publié 6 mars 2017 0 Commentaire

Depuis dix-huit mois, le constructeur informatique Dell montre des velléités de pénétrer le marché du M2M, de l’Internet des objets et de l’industriel. Outre les passerelles Edge Gateway 5000 qui sont disponibles depuis décembre 2015 sous Wind River Linux, Ubuntu Core ou Windows 10 IoT Industry, la société américaine a en effet lancé en 2016 une gamme de PC embarqués à vocation industrielle, annoncée lors de l’édition 2016 d’Embedded World.

Dell enfonce le clou aujourd’hui avec une nouvelle gamme de passerelles IoT, référencée Edge Gateway 3000, dont la vocation est d’amener un certain niveau d’intelligence temps réel même dans les environnements hostiles et exigus.

Présentée à l’occasion du Mobile World Congress qui s’est tenu début mars à Barcelone, cette famille, qui sera commercialement disponible au début de l’été 2017, se compose pour l’heure de trois modèles, respectivement bâtis pour les secteurs des automatismes industriels et de la gestion d’énergie (3001), du transport et de la logistique (3002) et de la signalisation numérique et de la distribution de détail (3003). Selon Dell, ces passerelles de bordure de réseau seront aptes à récupérer et analyser des données critiques et donc à glaner des informations en temps réel sur l’environnement physique, informations nécessaires à la prise de décision. Si l’on en croit la firme américaine, un certain nombre d’utilisateurs estime en effet qu’il est trop coûteux de transférer vers un centre de données distant toutes les données produites par les équipements connectés à la périphérie des réseaux. Un traitement et une analyse des données en bordure de réseau (c’est ce que l’on appelle l’edge computing) permettent au contraire de déterminer quelles sont les informations intéressantes et pertinentes qu’il convient de rapatrier vers un data center ou le cloud pour une analyse approfondie et un stockage à plus long terme. Avec, à la clé, une économie en bande passante et en frais de transmission ainsi que des risques moindres en matière de sécurité et de confidentialité des données.

Selon Dell, les modèles Edge Gateway 3000, bâtis autour de processeurs Atom, de 2 Go de RAM et de 8 Go de mémoire de stockage eMMC, sont complémentaires de leurs aînés, les modèles 5000, conçus pour les cas d’usage fixes qui requièrent extensions modulaires, connexions à de grands réseaux de capteurs et des analyses plus avancées en périphérie. La famille 3000 conviendrait plus particulièrement aux scénarios fixes et mobiles avec de plus petits réseaux de capteurs, des espaces exigus et des besoins analytiques plus simples. Exemples de déploiements les plus courants cités par Dell : les véhicules, les remorques frigorifiques, les pompes à pétrole isolées dans le désert, les affichages numériques dans un ascenseur ou encore les unités CVC installées sur le toit d’un casino.

Dans la pratique, tous les modèles Dell Edge Gateway 3000 (dont les dimensions ne sont pas données pour le moment) sont équipés de ports Ethernet, USB, Wi-Fi et Bluetooth LE avec options 3G ou 4G LTE en fonction des pays. Aptes à fonctionner dans la gamme de température comprise entre -30°C et +70°C, ils embarquent un GPS, des accéléromètres et des capteurs de pression atmosphérique. Le modèle 3001 dispose en sus d’un port d’E/S multifonction et de ports série programmables (RS-485/422/232), tandis que la mouture 3002 supporte en plus le bus CAN et la technologie radio ZigBee. Le modèle 3003, enfin, dispose d’une sortie DisplayPort pour afficheurs vidéo (2560×1600) et d’une prise jack 3,5 mm pour le streaming audio.

Source : www.lembarque.com