Article

Le cloud de Joyent va soutenir le développement IoT
Le cloud de Joyent va soutenir le développement IoT
Par Romain Doussau dans actualité Publié 16 juin 2016 0 Commentaire

Samsung acquiert Joyent pour servir ses plateformes mobiles et IoT

Le cloud de Joyent va soutenir le développement les services de Samsung dans les mobiles et l’Internet des Objets
images Samsung

Samsung Electronics vient d’annoncer son intention de racheter le fournisseur de services cloud Joyent que nous avions découvert en novembre 2010 à San Francisco. Le sud-coréen acquiert cette entreprise américaine pour accélérer le développement de sa propre plate-forme de services autour des dispositifs mobiles et de l’Internet des objets. Nous vous avons déjà parlé de l’initiative Artik Cloud de Samsung emmenée par Luc Julia. Joyent, qui propose un cloud public et une version open source de son logiciel pour créer un cloud privé, continuera à fonctionner comme une filiale autonome et à fournir des services d’infrastructures et des logiciels cloud à ses clients. Les détails financiers de la transaction n’ont pas été divulgués.

Samsung indique que cette acquisition permettra à ses clients d’accéder à une plate-forme capable de concurrencer l’iCloud d’Apple, mais aussi celle de Dropbox ou encore Google Drive, pour accompagner le développement de services pour les terminaux mobiles et les objets connectés. La société sud-coréenne a également précisé qu’elle avait évalué un certain nombre de fournisseurs d’infrastructures de clouds publics et privés, avant de retenir Joyent dotée d’« une équipe de direction expérimentée possédant une expertise approfondie du secteur et une technologie cloud robuste validée par certaines des plus grandes entreprises du Top 500 de Fortune 500 ».

Les dirigeants restent aux manettes

Les principaux dirigeants de Joyent – le CIO Scott Hammond, le CTO Bryan Cantrill et le vice-président produit Bill Fine – resteront dans l’entreprise pour travailler avec Samsung sur des initiatives cloud à destination des entreprises. Ce genre de rachat est généralement accompagné de clauses garantissant la présence des principaux dirigeants durant une quinzaine de mois.

Avec Samsung comme client clef, Joyent espère enfin atteindre une taille suffisante pour concurrencer efficacement « les grands noms du marché très concurrentiels du cloud computing », a écrit Scott Hammond dans un billet de blog. Joyent est en effet aux prises avec des géants comme Google, Microsoft Azure et Amazon Web Services. « À la suite de cette acquisition, Samsung va devenir un client phare pour les solutions Triton et Manta de Joyent », a indiqué S. Hammond.

Une stratégie ambitieuse

Triton est une plateforme container-as-a-service tandis Manta est la technologie de stockage objets de Joyent. Samsung prévoit d’utiliser les piles Triton et Manta côté serveurs pour accompagner le développement de ses mobiles et le lancement d’applications exploitant des ressources IoT, selon Bryan Cantrill. Samsung étend progressivement sa présence sur le marché de l’IoT avec Artik Cloud mais aussi par le biais d’acquisitions. En août 2014, par exemple, le sud-coréen a acquis la solution domotique SmartThings commercialisée aux États-Unis pour l’instant.

Source : www.lemondeinformatique.fr