Article

Cisco va aussi lancer sa plateforme IoT
Cisco va aussi lancer sa plateforme IoT
Par Romain Doussau dans actualité Publié 26 mai 2017 0 Commentaire

Les dirigeants Cisco ont profité du salon IoT World Forum de Londres pour annoncer une plateforme IoT renforcée par une offre de sécurité intitulée IoT Threat Defense et un partenariat avec Microsoft Azure IoT.

Du 22 au 24 mai se tenait le salon IoT Word Forum à Londres. L’équipementier Cisco a profité de l’événement pour présenter, sans prendre de pincettes, ses offres pour faciliter le déploiement des objets connectés.

À la vue des récentes failles de sécurité, le ransomware Wannacry étant la dernière menace de masse recensée, Cisco veut aider ses clients à protéger les réseaux dédiés aux objets connectés. Nommé IoT Threat Defense, cette solution rassemble sept outils précédemment commercialisés par l’équipementier (anti-malware, gestion des accès à distance, sécurité du Cloud, etc.), mais se démarque par la possibilité de segmenter le trafic sur le réseau grâce à sa solution TrustSec.

“Nous avons inventé une technologie régularisée, extensible et automatisée pour régler le problème de segmentation sécurisé dédiée à l’IoT” écrit Marc Blackmer, responsable marketing des produits Cisco.

Installé directement dans les éléments critiques de l’architecture du réseau comme les routeurs, Trustsec permet de mettre en quarantaine des objets connectés infectés avant qu’ils ne servent à propager les malwares conçus par des hackers. Comment ? La solution logicielle divise les dispositifs identifiés en les regroupant dans des réseaux virtuels qu’elle prive automatiquement d’accès au reste de l’architecture en cas de suspicion. Par ce biais Cisco veut prouver que la sécurisation des objets connectés déjà commercialisés est possible.

Mais le déploiement de l’Internet des Objets pose d’autres problèmes. Selon un sondage commandé par l’entreprise réalisé auprès de 1845 responsables IT, 60 % des pilotes IoT en entreprise sont abandonnés avant l’industrialisation et seulement 26 % des projets réellement mis en place connaissent le succès.

Afin d’augmenter ce pourcentage de manière significative, l’équipementier lancera au cours de l’année une plateforme IoT basée sur ses précédentes acquisitions comme la plateforme de gestion de connexion des dispositifs, Jasper. La solution IoT Threat Security protégera les installations, tandis que la collecte de données sera améliorée en intégrant le principe de Fog Computing.

L’entreprise n’oublie pas le principe fédérateur de l’Internet des objets : l’intéropérabilité. En effet, Cisco a annoncé lors de l’événement londonien un partenariat avec Microsoft Azure IoT afin de s’interconnecter avec la plateforme de la firme de Redmond.

En retard sur ses concurrents, Cisco devra faire face à des concurrents comme PTC, Amazon, IBM et certains dont nous avons référencé les offres dans notre comparatif des plateformes IoT.

Source : www.objetconnecte.com